Me voici revenu en France (juste à l'heure pour voter), après 2 semaines japonaises.
Je vais poster ici progressivement, mes observations de voyage...

Dans le Narita Express pour Tokyo, juste après notre descente d'avion, deux chiffres me tombent dessus:
- Sur le bandeau défilant d'information au-dessus des portes de compartiment, une statistique un peu triste: 34,6% des couples japonais ne font plus ce qui était sans doute devenu qu'un devoir conjugual bien pesant...
- Le journal que lit un passager juste en face de nous annonce la victoire du triste Ishihara au poste de gouverneur de Tokyo, avec environ 51% des voix.

La juxtaposition de ces deux chiffres m'a fait sourire. Faudrait dire aux couples Tokyoïtes qu'il y a quand même mieux à faire que de se déranger pour voter Ishihara!